0

Panier 0 produits - 0,00 €
Le produit a été ajouté avec succès à votre panier

Un timbre... une histoire !

Quand on parle de timbres rares, juste derrière la grande vedette, le "one cent" de la Guyane anglaise, vient le timbre de l'ile Maurice, connu sous le nom de "2 pence bleu".

Emis en 1847, c'est bien entendu, un timbre non dentelé, mais qui a beaucoup d'allure pour un centenaire.

2 pence bleu de l'ile Maurice

On en connait actuellement, une douzaine d'exemplaires.  Cette relative rareté n'empêche pas qu'il soit beaucoup plus recherché que, par exemple "1 mark du Togo" dont on ne connait qu'un exemplaire unique.

En philatélie, la valeur compte quelquefois avec le nombre des années.

Sans les péripéties d'une petite lutte politique qui se déroula dans l'ile Maurice, quelques jours après l'émission du "2 pence bleu", il y a de grandes chances qu'aujourd'hui, ce timbre n'aurait été qu'un timbre ancien et non un timbre rare et précieux.

En 1847, donc, les autorités venaient de décider l'émission du "2 pence bleu" . Le hasard a voulut qu'une dizaine de jours avant , les officiers de sa Majesté Britannique, en garnison dans l'ile, donnèrent un grand bal. Le gouverneur civil, pour leur rendre la politesse, décida à son tour, d'organiser une réunion dansante.

Tout fut préparé dans la moindre détail et, pour couronner l'ensemble, avec l'accord du directeur des Postes, le gouverneur décida que les invitations seraient affranchies avec la nouvelle vignette. C'était la première fois que le "2 pence bleu" devait servir !

Mais le parti des opposants, au Conseil,  ne trouva pas l'affaire à son gout, on jugea ce luxe exagéré. Le lendemain  du départ des invitations, le Grand Conseil réuni vota un arrêté décidant que le timbre poste était tout à fait inutile dans une iles aussi petite que l'ile Maurice.

En conséquence, on détruisit toutes les vignettes, exception faite, bien entendu, de celles qui ornaient les deux cents enveloppes des invitations du gouverneur.

Douze sont parvenues jusqu'à nous et c'est à cette petite histoire politique que le "2 pence bleu" doit sa célébrité.